Royal LePage entrevoit une augmentation des prix saine pour le marché des propriétés de prestige

Royal LePage entrevoit une augmentation des prix saine pour le marché des propriétés de prestige

Royal LePage entrevoit une augmentation des prix saine pour le marché des propriétés de prestige dans la région du Grand Montréal

 

Les ventes d’appartements en copropriété de prestige surpassent celles des maisons de luxe dans la région du Grand Montréal. 

Le marché des propriétés de luxe de la région du Grand Montréal a démontré un élan continu, tant pour le prix que pour les ventes, ce qui reflète la santé de l’économie et du marché immobilier général du secteur. Le prix médian d’une maison de luxe a augmenté de 5,4 pour cent pour atteindre 1 680 942 $ au cours de la période de référence se terminant le 31 janvier 2019, comparativement à la même période l’année précédente. Entre temps, le prix médian d’un appartement en copropriété de luxe a augmenté de 8,4 pour cent au cours de la même période, pour atteindre 1 295 401 $.

Parmi les facteurs qui ont une incidence sur le prix et les ventes des propriétés de prestige à Montréal, le plus important est le faible inventaire du marché des maisons détachées de luxe, selon Marie-Yvonne Paint, courtier immobilier, Royal LePage Heritage.

« Les mesures provinciales mises en place à Toronto et à Vancouver pour freiner l’activité des acheteurs étrangers ont fait augmenter la demande des propriétés de luxe à Montréal, mais on le constate surtout dans le marché des appartements en copropriété du centre-ville », affirme Mme Paint. « Nous observons une hausse de la demande pour les unités en prévente où les investisseurs acquièrent souvent plusieurs appartements de façon à réaliser une économie. »

Au cours des douze mois précédant le 31 janvier 2019, les ventes de maisons de prestige dans la région du Grand Montréal ont augmenté de 21,4 pour cent par rapport à l’année précédente, alors que les ventes d’appartements en copropriété de luxe ont connu une croissance fulgurante de 28,9 pour cent, un taux surpassant celui du segment des propriétés détachées.

Alors que le marché des appartements en copropriété de luxe démontre une robustesse exceptionnelle, une bonne sélection d’inscriptions est toujours offerte, soit environ 350 unités en revente en février 2019.

Pour les acheteurs qui souhaitent acquérir leur première propriété de prestige, Montréal a beaucoup à offrir.

« Pour les premiers acquérants d’une première propriété de prestige, le marché des appartements en copropriété de luxe de Montréal offre une grande diversité. Les promoteurs immobiliers construisent des appartements en copropriété en fonction de la population de la ville, de l’état des familles et de la richesse des ménages, et ils réservent souvent environ 30 pour cent de leurs unités au marché de prestige. Cette offre convient parfaitement à ceux qui veulent une propriété de luxe et les services typiques des appartements en copropriété, tout en payant des frais d’entretien moins élevés. Dans les édifices qui sont réservés aux appartements en copropriété de luxe, on exige souvent des frais beaucoup plus élevés parce qu’il y a moins d’unités et que de nombreux services haut de gamme y sont offerts », explique Mme Paint.

Pour ce qui est des prévisions pour les douze prochains mois, le prix médian des maisons de luxe dans la région du Grand Montréal devrait augmenter de 6,6 pour cent, pour atteindre 1 792 037 $, alors que le prix médian des appartements en copropriété de luxe devrait connaître une hausse de 7,7 pour cent pour se chiffrer à 1 395 056 $, à la fin de janvier 2020.

 

Appréciation des prix de l’immobilier de luxe dans les cinq plus grands marchés canadiens (.pdf)

 

Au sujet du Rapport Maisons de prestige sur les propriétés luxueuses de Royal LePage

Le Rapport Maisons de prestige sur les propriétés luxueuses de Royal LePage sur le marché des propriétés de prestige fournit de l’information sur les deux types de propriétés luxueuses les plus courants au Canada, utilisant les seuils minimaux de trois fois la valeur médiane de chacun des segments étudiés, en fonction de la valeur médiane globale par type de propriété dans chaque ville. Les valeurs de prix incluent des données de l’entreprise de même que celles de sa société sœur, RPS Solutions pour propriétés résidentielles, la source de confiance en matière d’intelligence et d’analyse du marché immobilier au Canada. Les avis concernant les marchés et les prévisions sont fournis par des experts de l’immobilier de prestige résidentiel de Royal LePage, en fonction de leurs opinions et connaissances du marché.

Seuils les plus bas utilisés pour les maisons détachées de luxe : région du Grand Toronto (3 092 476 $), région du Grand Montréal (1 235 266 $), région du Grand Vancouver (4 705 050 $), Calgary (1 669 041 $) et Ottawa (1 420 331 $). Seuils les plus bas utilisés pour les appartements en copropriété de luxe : région du Grand Toronto (1 543 909 $), région du Grand Montréal (1 002 778 $), région du Grand Vancouver (1 979 978 $), Calgary (875 285 $) et Ottawa ( 890 253 $).

 

À propos de Royal LePage

Au service des Canadiens depuis 1913, Royal LePage est le premier fournisseur au pays de services aux agences immobilières, grâce à son réseau de plus de 18 000 professionnels de l’immobilier répartis dans plus de 600 bureaux partout au Canada. Royal LePage est la seule entreprise immobilière au Canada à posséder son propre organisme de bienfaisance, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage, qui vient en aide aux centres d’hébergement pour femmes et enfants et appuie les programmes éducatifs visant à mettre fin à la violence familiale. Royal LePage est une société affiliée de Brookfield Real Estate Services, entreprise inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « TSX : BRE ».

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez : www.royallepage.ca.

 

[1] Les seuils de prix minimaux utilisés sont de trois fois la valeur médiane de chacun des types de propriété étudiés, au sein de la région métropolitaine de recensement. Pour plus d’information sur les seuils de prix, voir la section « Au sujet du Rapport Maisons de prestige sur les propriétés luxueuses de Royal LePage »

 

Source: https://www.royallepage.ca/fr/immobilier/news_fr/royal-lepage-entrevoit-une-augmentation-des-prix-saine-pour-le-marche-des-proprietes-de-prestige-dans-la-region-du-grand-toronto-dans-la-region-du-grand-montreal-et-a-ottawa/

 

img

admin

Rejoindre la discussion